Mon grand-père écoutait les disques et la radio dans les années 30, retiré du métier. Il appréciait en connaisseur les artistes lyriques.

S'il avait toujours placé Caruso hors catégorie, il admirait particulièrement, Georges Thill, dont la voix, pour lui, était justement la plus belle après celle de Caruso. Il aimait énormément Richard Tauber, pour son élégance et son style. Enfin, il restait toujours étonné par la qualité vocale de Benjamino Gigli même s'il n'était pas convaincu par ses interprétations. Il disait de lui que pour avoir une telle maîtrise vocale, il devait faire des exercices même dans ses cabinets !
Une mention pour terminer à Giuseppe Lugo, pour qui il avait une tendresse spéciale.